Odoo - Sample 1 for three columns

MAUD

Autour de Damien il y a une bande d’amis très soudés. Des amis presque de toujours ! Nous sommes notre seconde famille. En juin 2009, nous avons appris que Damien était atteint de la SLA. Le compte à rebours était lancé. Chacun de notre côté, nous avons consulté différents sites Internet afin d’en savoir plus sur cette maladie qui allait nous voler notre ami. Très vite nous avons eu peur. Très vite nous avons compris que nos vies ne seraient plus jamais comme avant. Très vite nous avons fait bloc autour de Damien et sa famille. Très vite nous avons décidé de profiter autant que nous le pourrions de lui. Très vite nous avons parlé avec Damien et sa femme de la maladie, des conséquences, de cette réalité dure (trop dure) à entendre. Très vite, nous en avons pris conscience et pourtant. Damien et Véronique font preuve d’une telle force au quotidien, d’une telle joie de vivre, qu’on aurait presque pu oublier que cette maladie poursuivait son œuvre. Il y a quelques semaines, en mettant sur pied ce projet d’association, notre Président nous a présenté le petit film que vous pouvez découvrir sur la page d’accueil de notre site. Je crois que j’avais pris le partie de ne pas me retourner pour ne pas voir que la maladie le poursuivait et gagnait chaque jour du terrain. Je crois que je n’avais finalement pas pris conscience lorsque je parlais avec Damien que cette maladie était la sienne à l’instant où nous en parlions. Je crois que je ne voulais pas croire que les choses iraient aussi vite. Et pourtant…Les choses sont allées très vite, trop vite. Alors puisque nous ne sommes pas chercheurs, puisque nous ne pouvons pas soigner notre ami, nous avons décidé de tout faire pour que le reste de sa vie soit aussi bonne que possible. Dam’s Paradize, c’est le petit paradis sur terre que nous voulons offrir à notre ami. Et tant qu’il sera à nos côtés, nous essayerons de faire tout notre possible pour lui rendre la vie meilleure. Très modestement et tout simplement par amour.

Odoo - Sample 1 for three columns

REGIS

‘’On a loué une maison, pas très loin d'Avignon à un vieux Polonais qui cherchait une mine d'or. Il faisait bon dès l'aurore, à regarder le ciel dans un fauteuil en toile. On allait chercher du fromage de chèvre frais, dans la ferme du haut. Sur les chaises du jardin, le père barbu chauve pensait à Picasso. La piscine était loin, mais ça faisait du bien quand on arrivait. On buvait du pastis comme si c'était de l'eau et on jouait à la pétanque comme des amateurs.... Y’avait rien à gagner, les journées passaient tout était simple. On ne croyait plus en rien, en rien d'autre qu'à l'instant, et ça jouait de la musique sur tous les sentiments, pas d'intrigues de village, pas d'ambition, juste une manière de vivre, une manière d'être, je me souviens. Mais il ne reste jamais rien de ce qui est vécu, quelques grains oxydés sur de la paraffine et des souvenirs idiots mais qui donnent un peu de lumière les jours de pluie.’’ Thionville, Metz, Cardiff, Reims, Mulhouse, Essaouira, Caboug….tant de souvenirs idiots partagés avec mon pote. On y pense…les jours de pluie.

Odoo - Sample 1 for three columns

ALEXANDRE

J’ai pris de plein fouet l’annonce de la maladie de Damien.
23/09/09….Nous étions tous réunis à la maison pour fêter la naissance d’esteban. A priori dans la joie, le partage et la célébration. Pourtant, entre embrassades, champagne et gâteaux apéros, s’était invitée à la fête une bien triste nouvelle : 3 lettres qu’on aurait préféré chanter sur l’air des village people les bras en l’air, 3 lettres lourdes de sens, 3 p..t de lettres qui sonnaient comme un couperet : S-L-A !! Passées les explications, les questions et les détails techniques j’ai fondu en larmes dans les bras de damien. Le choc de deux émotions aux antipodes l’une de l’autre : la naissance d’un être en devenir et la condamnation d’un autre… Depuis, autour de lui, même si nous ne sommes pas touchés directement et que notre train-train n’est pas affecté, nous faisons bloc et dans ce malheur, nos liens se sont resserrés. Nous prenons plaisir à nous retrouver, rire, partager, trinquer...mais nous ne sommes pas dupes. Malgré les crampes, malgré les douleurs, malgré les difficultés pour les gestes anodins du quotidien, damien fait face à la maladie, damien est digne, damien est discret, damien est pudique….damien nous donne une leçon de vie ! Maintenant, passé le choc, passée la révolte de l’injustice, passé l’aveuglement, nous pouvons désormais agir et aider.